Les trois jours

04.02.2013 - 13h30  Les quatre premiers jours de février ont apporté 68cm au cumul de la saison qui est de 510cm, soit 3cm de plus que l'an passé à la même époque. Des anciens disaient qu'il fallait laisser la montagne se stabiliser trois jours après de grosses chutes de neige. Il est évidemment impossible d'attendre aussi longtemps avant d'ouvrir le domaine skiable, mais cette règle devrait être respectée en montagne, où les pentes ne sont pas régulièrement skiées et minées. Dimanche fut une superbe journée de ski, mais nous sommes plus que jamais démunis devant l'inconscience et le total manque de retenue, voire de respect, de notre aimable clientèle. A Zinal, toutes les pentes atteignables depuis les installations ont été skiées, seul le domaine freeride situé au-dessus d'une piste ouverte au public est resté protégé. Sur la montagne de Nava, trois randonneurs ont violé la règle des trois jours, ils ont su renoncer après un sérieux avertissement, deux grosses avalanches se sont déclenchées autour de leur position et ils ont rebroussé chemin.

Nava, le 3 février à 16h30 
A St-Luc, un randonneur solitaire à eu moins de chance. Emporté par l'avalanche qu'il a déclenché (sur un versant similaire à Nava), sans DVA, il n'avait pas été localisé en fin de journée. Trois jours, ou l'éternité? Le compte-rendu du nouvelliste.

Aucun commentaire: