Pâques fraîches

L'entrée du domaine freeride après le minage du 1er avril. Dissuasif!
06.04.2013 - 18h00  Météo mitigée en cette période pascale, mais si on nous annonce des records de mauvais temps en plaine, ce n'est pas l'impression dominante ici. Les nuages ont bien épargné le Valais central au-dessus de 1500m. Peu de précipitations. Les 17cm mesurés le 29 ont porté le cumul provisoire de la saison à 601cm, des vents soutenus, dont une rafale à 73.1 km/h W 253° à 4h, nous laissaient craindre de dangereuses accumulations, les déclenchements ne furent positifs que sous les crêtes . 17cm supplémentaires les 30 et 31 nous renvoyaient au minage lundi de Pâques par grand beau temps, pour de maigres résultats encore une fois. Même où subsistait un fond de vieille neige fortement cristallisée, les résultats restaient inoffensifs . Jeudi 3, le danger descendait en degré 2 limité.

Le froid marque la période: le 31.3 au matin, on mesurait -15.3° à la Corne 2900m, la surface de la neige affichait -23.5, le manteau serrait en profondeur à toutes les altitudes. Les pistes vers la vallée, sur Grimentz et Zinal, furent ré-ouvertes, nous skions de la poudreuses à Sorebois en ce début d'avril! Exceptionnel! Ce matin encore, -3.8° à Zinal 1700m et -15° en surface assuraient une nouvelle journée de stabilité. Mais attention, il fait +10° en station à 14h et la situation deviendra rapidement périlleuse si le ciel nous offre un jour de grand soleil.

Les conditions varient beaucoup selon l'altitude et l'exposition. Il reste de fortes quantités: une quarantaine de cm en station et plus de 150cm à 2500m. Les pentes sud mouillent rapidement au soleil, il faut se méfier des talus encore chargés et partout sous la limite des forêts l'après-midi. Plus haut, la croûte nocturne passe encore la journée. Les pentes nord à nord-est restent poudreuses. Sur les zones où la neige est restée tranquille, en bordure des couloirs et sur les plats, tout est en gros sel. Les avalanches de petite à moyenne ampleur constatées cette semaine se sont déclenchées sous les arêtes, dans les zones rocheuses en bordure des couloirs, sur les faces en plein soleil. Les principales digues sont vides, nous nous en féliciterons en cas de brusque réchauffement.

Aucun commentaire: