L'erreur




23.02.2014 - 22h30  Ce matin le SLF abaissait le danger d'avalanches au degré 2 limité. Il est tombé 85cm ces 10 derniers jours et le vent n'a pas épargné nos montagnes. Les minages ont révélé de nombreuses faiblesses dans le manteau neigeux. Les pentes nord à est restées stables se déchargent spontanément par accumulation de nouvelle neige ou par minage. Nous voyons beaucoup de plaques impressionnantes par leur ampleur, surprenantes par leur localisation. Le minage de hier nous laissait pantois; une avalanche de vallée affleura la piste de l'Aigle sur Zinal, et une nouvelle portion du domaine freeride traversa la Combe Durand. 19cm se sont ajoutés par surprise la nuit passée, le jalon affichait ce matin 145cm. MétéoSuisse annonçait pourtant vendredi encore que la perturbation épargnerait le Valais!? Malgré tout, le SLF abaissait le niveau de danger pour la première fois depuis Noël. Mystère...

C'était une erreur, un bulletin replaçant la région en niveau 3 fut publié dans la matinée. Il semble que le SLF aie sous-estimé, comme MétéoSuisse, les précipitations de la nuit passée. Donc l'institut national comptait baisser le degré de danger? Les avalanches déclenchées hier touchèrent le domaine skiable et ses abords. Ce dimanche après-midi, des freeriders ont déclenché une coulée massive dans le vallon de Moiry alors que les pentes ouest étaient restées bien stables jusqu'à présent. Le soleil parvient à mouiller la neige des pentes exposées malgré un mercure à -5°. L'échelle du danger répond à des critères précis consultables ici.

Le chef de la sécurité peut maintenir dans sa région un degré supérieur à celui prôné par le SLF, comme ce matin à Grimentz-Zinal. C'est parfois très loin, Davos.

Toute l'épaisseur du manteau glisse en grosses plaques

Aucun commentaire: