Danger 4 fort

02.02.2015 - 10h30   Une situation avalancheuse plus vue depuis les 14 et 15 avril 2013, quand une couche épaisse restée stable l'hiver durant coulait de partout sous l'effet d'une hausse toute printanière des températures: Anniviers était placée sous danger 4 fort les vendredi 31 janvier et samedi 1er février 2015. Selon la terminologie: "Des déclenchements étaient probables même par faible surcharge dans de nombreuses pentes raides de toutes expositions. De nombreux départs spontanés d'avalanches de taille moyennes, et parfois grosses, étaient à attendre. Même les voies de communications pouvaient être menacées." Résumons cet épisode exceptionnel:

Après le minage spectaculaire du 19 janvier, le ciel est resté hivernal sans apporter de précipitation. La rebellions des cieux commença le 26 par un petit front ajoutant 12 cm au cumul de l'hiver qui passa ainsi la barre des 2m. Jeudi 29 au matin 15cm supplémentaires se posèrent sans trop de vent. Grand coup de mixer vendredi matin avec 17cm sur la planche, des vents du Nord jusqu'à 87,8 km/h, et le record de froid de la saison avec -19° tout rond à 8h30. Les patrouilleurs minaient avec des résultats moyens, sur les fortes pentes, les principaux dépôts occupaient les versants sud quasi pelés jusqu'à 2500m par quelques épisodes de Foehn, ils étaient stables. Journée pourrie sans réel apport de neige, beaucoup de transport inutile et tassement du manteau, mais garantie au soir d'un lendemain radieux!

Les Gardes de Bordon samedi 31.01.2014 à 9h27m14s
Gros minage heureusement efficace samedi 31 sous un ciel juste décoré. Tout a changé, nous observons des avalanches massives et denses. Les plaques se propagent largement, des avalanches lourdes rapides remplissent cuvettes et vallons, faut pas être dedans! Le SLF plaçait la région en danger 4 et tout justifiait cette décision. La journée de samedi serait superbe, une fenêtre météo d'une quinzaine d'heures.

La sécurité n'est garantie que sur les pistes ouverte. Malgré un danger 4, seules les pentes gardées n'ont pas été violées. Filets et panneaux furent outrageusement profanés dans tout le vallon. Le bilan humain de l'épisode en Suisse interpelle... comme d'habitude! Cet article de la tribune de Genève expose quelques non-dits tout simples. Mais un super samedi de ski en Anniviers, sans drame par la grâce de Notre-Dame des Neiges.

A 9h28m22s. Déjà écrasée, n'atteint pas La Côte.
Puis un dimanche blanc, bien skié vu la météo. Belle transition ce lundi avec un après-midi exceptionnel; 8cm de plus, visibilité parfaite, neige onctueuse, rares clients. Cet épisode hivernal nous aura apporté 59cm en sept jours, nous rattrapons les valeurs de l'hiver passé avec un cumul de 244cm et une couche à 108cm. D'autres similitudes avec 2014 apparaissent, les pentes présentent une grande variété de scénarios selon l'altitude et l'orientation. Les cailloux ne sont pas loin, la couche ne permet pas le freeride sous 2000m. Le danger rétrogradé à marqué dimanche déjà interdit l'indolence, 57% des accidents mortels ont lieu par danger 3. 

On est bien, il y a de la neige, mais sans euphorie. L'avenir se veut frais, décoré de nuages, sans apport important. La montagne sera hivernale, accueillante, vicieuse.   

Aucun commentaire: