Les jours parfaits

11.02.2015 - 20h30   Ils sont rares les jours parfaits, certains hivers n'en voient pas! La barre est haute: il faut que l'intégralité du domaine skiable soit ouvert, une neige poudreuse, le ciel sans nuage, des vents très discrets, les températures agréables, quelques zones à tracer sans trop de risques et... peu de skieurs n'en déplaise au chiffre d'affaire. Mardi 10 et mercredi 11 février furent parfaits à Zinal!

Vue Sud-Ouest mardi 11 à 13h30 depuis la Corne de Sorebois, -1.8° à 2900m. 
Le minage hélico du 31 janvier montra une grande instabilité, un nouveau passage s'imposait le 3 février avant d'ouvrir les secteurs de Singlinaz et de Tsirouc. Comme montré par le film posté précédemment, il restait assez de neige dans les couloirs pour provoquer des dégâts jusque sur le domaine skiable. Les vents du Nord-Est dominèrent la période gardant l’atmosphère fraîche et la neige poudreuse malgré un soleil dominant. Le plateau Suisse subissait une bise forte sous une couche épaisse de stratus culminant à 1800m. En Valais central, il fallait vivre le week-end des 7 et 8 février sur les pistes de ski; la plaine était noyée par les brumes, les sommets subissaient les vents du Nord, mais l'espace entre 2000m et 3000m  offrait de superbes conditions malgré une fraîcheur de saison.

Dimanche 8 à 11h30 à Tsarmettaz. Sur la brume, sous le vent, Sorebois la Belle!
Un épisode météo particulier; alors que les autorités conseillaient aux Vaudois d'éviter les déplacement car le congères emplissaient les routes, nous vivions de superbes journées en altitude. Ces conditions inhabituelles ont évidemment compliqué le manteau neigeux. Un nouvel article publié bientôt décrira le travail de l'atmosphère et des hommes sur la montagne gérée ou sauvage. Le danger est resté à 3 marqué pendant toute la période, nul doute que ce degré était justifié. Mais la situation est radicalement différente entre les zones régulièrement minées et skiées, et les pentes sauvages. Si la proximité du domaine skiable est maintenant relativement sûre, la Montagne reste dangereuse!  

Aucun commentaire: