La base

Le centre du domaine skiable ce samedi 28 novembre à 14h
28.11.2015   Alors que les premières précipitations ne devaient nous toucher qu' en matinée de jeudi, nous avons trouvé 15cm à toutes les altitudes à 8h du matin déjà. Puis une traîne de giboulées sans éclaircie dans un froid mordant anima les premières courses FIS Dames de la saison. 16cm supplémentaires s'étaient accumulés sur la plaquette vendredi à 8h, une poudre très légère constituée de gros cristaux. Et la lune dans tout ça? A la fin de sa croissance elle décrut, comme d'habitude, se foutant de la météo comme des croyances humaines.

89cm de cumul en deux épisodes quelques jours avant l'ouverture au public, et le danger 3 émis par le SLF, imposaient une reconnaissance en milieu intact. Nous avons miné vendredi les grosses pentes de la Corne à Durand. Seule les 30 derniers cm se déclenchaient sur de petites distances. Le manteau est stable. Les 58cm de Ste Catherine se sont purgés seuls sous les arêtes et dans quelques pentes connues pour leur tendance à accumuler par vents d'ouest. Ailleurs, le vent s'est contenté de plaquer la neige au sol. La neige légère de jeudi s'est posée délicatement sur ce substrat dense. Nous trouvons actuellement un peu moins de 20cm en station et 60cm au-dessus de 2500m. Cette couche naturelle se tassera fortement au premier redoux, annoncé après le front chaud de demain. 60cm sur la montagne, c'est peu pour skier. Zinal a ouvert les pistes enneigées artificiellement, un reportage de la télé locale Canal 9 montre bien l'ambiance de nos journées de travail.

Ce jour d'ouverture débuta dans la neige et la grisaille, puis le ciel s'ouvrit. En début d'après-midi, les skieurs déflorèrent les meilleures pentes. On touche facilement les cailloux, les skis morflent et les chutes sont dangereuses. Ceux qui sont venus malgré la météo ont dégusté cette première poudre avec prudence, dans de superbes conditions et sans déclencher de coulée. Nous ne sommes pas en décembre et disposons déjà d'une couche de base idéale. Le contraste en 8 jours est saisissant, nous sommes passés du pâturage aux pistes de ski.

La Noire du Col après deux heures d'éclaircies

Aucun commentaire: