Hiver 2016 - Conclusions

Un début difficiles pour cet hiver 2016, enneigement nul jusqu'au 21 novembre, une semaine hivernale, puis le mois le plus chaud depuis le début des mesures d'après le bulletin climatologique de décembre 2015. Les stations de haute altitude dont Zinal ont sauvé les vacances de fin d'année grâce à l'enneigement artificiel, les autres voient leurs jours d'exploitation diminuer chaque année. La situation n'arrange personne, la consultation de la page des rapports climatique de MétéoSuisse effraie plutôt, 2014 était la plus chaude, 2015 a fait mieux.

Une couche suffisante de neige artificielle pour offrir une piste d'entraînement en novembre
La neige de novembre, transformée en roulements par un mois de métamorphose, n'a pas supporté les premiers apports de janvier, les pentes se purgeaient facilement. La deuxième moitié du mois fut belle et la neige se stabilisa, elle avait peu cristallisé au retours de précipitations qui allaient égayer tout février, avec un cumul d'une année moyenne de 492cm au 29 février. Un gros tassement de la couche de fond sous le poids de la neige fraîche était observé mi-février, la couche affichait 140cm. Les fortes variations de températures nous obligèrent à surveiller et miner les faces exposées dès fin janvier, le manteau était stable mais épais, et les inévitables coulées printanières difficiles à prévoir. Les remontées ont fermé boutique le 10 avril déjà, il restait suffisamment de neige à 2000m pour offrir des pistes jusqu'en mai. Les 643cm de cumul ne représentent pas la skiabilité de notre hiver, les conditions n'ont été bonnes que du 10 janvier au 10 avril.

Le temps va, les moeurs changent, pas toujours vers mieux. Dans la petite station de Zinal, les habitués connaissent les locaux, chacun participe à l'ambiance avec son caractère de montagnard, ses bonnes têtes et ses mauvaises. On vit parmi les vacanciers, quand nous attisons une ambiance positive nous en profitons. Quel privilège de rencontrer, au quotidien, des gens venus de partout pour voir notre pays et s'y détendre. Fusionnés, Grimentz et Zinal sont une grande station, avec une infrastructure fantastique. Le problème à résoudre pour nos stratège, c'est le taux d'occupation risible de nos stations. Transformer la population et les acteurs du tourisme en marionnettes à la Disneyland tuera l'ambiance sans améliorer l'occupation. Si vous ne rencontrez plus les bleus des installations et les oranges de la sécurité à la buvette ou au bar de Sorebois pendant leur heure de pause, c'est qu'on nous l'a interdit. Au nom d'un néo-tourisme étrange pour une vallée qui a fait sa réputation d'accueil dans les caves.  Bon, faut avouer que quand on ne comprend pas les employés, c'est plus du patois!

Les employés de Zinal s'offrent un coucher de soleil à la Corne de Sorebois, une fondue et du ski sous la pleine lune de mars. Cette année, une brume dans les basses couches et un ciel clair nous offrait des couleurs incroyables quand le soleil se coucha. La lune apparut simultanément sur les Diablons, je choisis ces deux images prises au même instant pour remémorer cette saison. Retrouvez ici l'album en ligne.
 
Le 22 mars à 19h36, depuis la Corne de Sorebois

Les feuilles de calcul avec les données de la saison au bout de ces liens:
Novembre 2015, décembre 2015, janvier 2016, février 2016, mars 2016, avril 2016

1 commentaire:

jojoski 2 a dit…

c'est curieux cette interdiction de buvette , un changement de style de station en vue ?
ïl ne manquerait plus qu'ils ouvrent une "folie douce" ou tapent dans du sous Ischgl ...Argh !
Sinon les conditions ont du rester bonnes bien au delà du 10 avril mais la météo semble prendre le contrepied du calendrier de Pâques, Avril puis mai neigeux cette année où Pâques était tôt alors que pour le Pâques tardif de 2011 bonjour la saison ..

Si le domaine était resté ouvert jusqu'à ce que les conditions ressemblent à la fin avril 2011 vous auriez eu une saison interminable .
Mais la clientèle du Valais ne semble pas vouloir skier au Printemps
Au vu de la foule qui skiait sur la Sierra Nevada ( voir 16 avril ou 1° mai là http://www.bergfex.com/sierra-nevada-pradollano/webcams/c9634/?archive=1 )
Je m'étais moqué gentiment (dans un sujet "stations suisses désertées" du forum skipass ) "les gens aiment plus skier en avril quand ils habitent en Andalousie plutôt qu'en Valais où le ski c'est plus trop leur truc ;) "
Merci encore pour les relevés de neige
j'ai récupéré les résultats des chutes "calculées" pour les stations automatiques de SLF Tracuit et Orzival chiffres difficilement comparables à des relevés manuels plus fiables mais qui sont cette année encore très différents l'un de l'autre
Tracuit et Orzival
octobre 45 cm 28 cm
novembre 88 124
décembre 10 24
janvier 148 300
février 169 270
mars 62 117
avril 101 110
mai 189 176
juin 23 j 18 13
nov- avril 578 / 945
total oct à Juin 830 /1162
Avez vous une idée de ce qui créé un tel écart ? je ne suis jamais passé à proximité de la station Tracuit .