La sécheresse

08.01.2017 - 18h30  Après le long épisode foehnique de fin novembre, un anticyclone puissant s'est installé sur le continent, nous avons vécu, hélas, le mois de décembre le plus sec depuis le début des mesures selon MétéoSuisse. Le bulletin climatologique de 2016 décrit des températures trop élevées en Suisse cette année, la routine quoi... La neige naturelle a lentement disparu sous 2000m, la couche s'est tassée jusqu'à 25cm à 2500m, puis s'est cristallisée sans plus perdre en épaisseur. Les températures début décembre nous laissaient craindre le pire pour les vacances de Noël, le mercure affichait 6.5° à 2900m le 10 à 15h. Les nuits dégagées maintenaient le manteau en altitude, puis la masse d'air s'est refroidie en fin de mois. Ce sont donc, une fois de plus, les canons à neige qui ont sauvé les vacances des skieurs, et nos emplois.

Neige de culture sur la piste de Tsarmettaz en préparation le 5 décembre
Pendant que la sécheresse faisait augmenter le danger d'incendies, les sources et torrents gelaient magnifiquement. D'immenses plaques de glace sur les routes forestières et chemins pédestres ont provoqué des accidents, les autorités ont publié des mises en garde. Les cascades du vallon sont bonnes et facilement accessibles. Après l'enthousiasme forcené du début de saison, nous avons retrouvé un calme désenchanté devant l'inexorable disparition de la neige naturelle. Les vacanciers des fêtes ont profité des pistes artificielles sous un ciel parfait, avec une belle ambiance sur les terrasses.

La Vallée depuis la Corne le 26 décembre à 14h, la misère!
La vieille neige s'est cristallisée à l'extrême, on trouve de gros gobelets de plus de 5mm sur toutes les expositions, tout n'est que sel, seules quelques croûtes entretenues par le vent sont palpables. La situation se débloque lentement depuis Nouvel-An, et le stratus cantonné au plateau s'est infiltré jusqu'à 1700m le 3 janvier. Les courants ont tourné Nord-Ouest et un premier front nous emmena 7cm de neige sous des vents puissants le 5, une rafale à 103 km/h et une mercure à -20.4° à la Corne ont établi ce même jour les records provisoires de la saison. Le froid a figé la terre, ce dimanche matin 9 nouveaux cm tapissaient la montagne, dans un air plus supportable. Un flux du Nord-Ouest animera la semaine prochaine, les quantités annoncées restent faibles mais, petit à petit l'hiver reprend ses droits. Les anciens quittaient autrefois les mayens de Zinal à la mi-janvier, quand le véritable hiver commençait.

Aucun commentaire: