Marilou

11.12.2018 - 22h     A la journée quasi printanière du 7 succéda l'hivernal samedi 8 décembre, fête de l'Immaculée Conception, jour de neige annoncé. Les remontées mécaniques ont fonctionné, le pic du jour est mesurée à 16h avec un modeste 76km/h d'Ouest. Le vent augmenta toute la nuit avec plusieurs rafales à plus de 100km/h. Dimanche à 10h la faible quantité de neige tombée et une brève accalmie permirent l'ouverture des installations centrales... une bonne heure avant que la plus grosse montée en puissance de l'épisode ne surprenne les courageux clients. Le record est établi à 136km/h 301° à midi. Pour faire une phrase, je n'ai point ouï dire que quelqu'un se fut plaint de la fermeture des installations. Lundi 10, dans un decrescendo symétrique, la désormais baptisée tempête Marilou tirait sa révérence.

Vents mesurés à la Corne de Sorebois. La crevasse au centre du graphique représente dimanche entre 10 et 11h. Le pic est à midi.  
Mardi matin, quelques derniers nuages se dissipaient au lever du soleil, pour disparaître totalement vers 9h. La journée fut limpide et fraîche, record saisonnier battu à 9h avec -14.6°, toujours à la Corne. Nous avons trouvé des arêtes pelées par trois jours de vents appuyés. Les 60cm reçus ces derniers jours sont concentrés en plaques faciles à repérer dans les hauts, en vastes champs de poudre tout à fait intéressants à mi-pentes. Le danger passé à 4 samedi était redescendu à 3. Nous avons miné toute la journée avec de beaux résultats et du bon ski. Les plus grandes pentes visiblement gavées de neige se déclenchent facilement, les modérées tiennent. On mesure une couche régulière de 60cm à 2500m, de 25cm en station. Notez que bulletin climatologique de novembre est publié.

Sur le minage filmé ce matin, un patrouilleur devance le mineur qui ne voit pas la pente depuis la position de tir. A la place de l'observateur et dos au soleil, j'ai regretté le trépied. Les occasions de prendre de bonnes images sont rares, on rampe souvent dans la tempête.

Aucun commentaire: