Face d'annitrek

Les indépendants du tourisme se réinventent, la crise du coronavirus nous laisse prostrés, abandonnés au bord de l'autoroute économique. La confiance en l'avenir passera par des plans de repli, une diversification, pourquoi pas un nouveau chemin? J'ai peu souffert, occupé six mois par les remontées mécaniques restées heureusement ouvertes, je sors d'un période intense. Le manque à gagner n'a pas été dépensé en loisirs, la balance se maintient. Je vis plus simplement, avec des valeurs que j'admirais mais peinais à suivre distrait par le contexte social, le Pub... 

Je ne ferai plus d'accompagnement professionnel, la décision date d'avant la crise. Comme j'ai rédigé un travail de mémoire il y a 23 ans, je vais produire un travail de retraite dès mai. Mon challenge : transmettre avec les outils numériques ce que j'ai appris sur ma vallée, en essayant de rester intéressant et constant. Mon site www.annitrek.ch ne vendra plus de randonnées, il sera un espace de regroupement des publications libre de publicité, mon QG numérique dès le 10 mai. Je publierai comme autrefois les films sur la chaîne YouTube et les articles sur ce blog, le compte Twitter sera complété par Facebook et Instagram, désormais je réseaute. 


Je ferai à ma façon, sans cours de communication, ni web publishing, sans # ça me fait mal aux yeux. Comme j'aime dans la mesure des moyens techniques et de la créativité à disposition. Je suis désormais cyber-conteur, mais dès que possible rendez-vous autour du feu !

Aucun commentaire: