Profil pente NE du 14 mars 2022

Après le profil au plat je suis monté derrière l'arête de la Corne, une zone assez pentue 30 mètres sous la piste permet des profils représentatifs des pentes N-NE. Elle ne se déclenche pas et n'est pas skiée, calée au fond par des rochers qui surplombent une petite falaise. Seul bémol au spot, les neiges produites par les canons peuvent s'y déposer par vents du sud en début de saison. Avec un patrouilleur en formation, nous avons effectué le profil complet, mesure des densités et bloc glissant compris. Nous avons également effectué un battage, mesures que mon logiciel n'intègre pas.  



On trouve à la base les plus beaux cristaux surmontés de deux couches plus dures, probablement de la neige à canons. Suivent les neiges de novembre et décembre surmontées d'une croûte née des pluies du 29 décembre qui avaient atteint 2900m. Par dessus, des grains fins et des faces planes, les neiges de février entraînées par des vents du nord-ouest roulées par les vents, en phase de métamorphose. Encore une fois et comme constaté au plat, les grains se sont passablement liés depuis la mi-février.

Au test du bloc glissant, les couches supérieures se sont effritées lors des flexions, RB3, le reste n'a pas bougé. Le pack est stable, bien plus qu'il y a un mois; passé une phase, les faces planes se réagglomèrent. J'apprends, j'apprends... 


Aucun commentaire: